Accueil > Ma ville au quotidien > Vie locale

Opération Tranquillité Vacances


La police municipale assurera, dans le cadre de ses missions habituelles et patrouilles, des passages fréquents à votre domicile ou à votre commerce durant votre absence (au minimum 7 jours)


Attention : Aucune demande tardive, par courrier ou par téléphone, ne pourra être prise en considération. Munissez-vous d’un justificatif de domicile (quittance EDF-GDF, téléphone ou loyer).
Prévenez si vous modifiez la date et/ou la durée de vos congés et en cas de retour inopiné.


Si vous ne partez pas, aidez-nous à protéger vos voisins :
- Si vous êtes témoin d’un cambriolage ou si vous remarquez un fait anormal chez des voisins absents, ne manifestez pas votre présence, mais alertez sans tarder la gendarmerie en composant le 17 ou 05.61.37.63.00 entre 9h et 18h.


Quelques conseils : Vous vous préparez à partir. Prenez ces quelques précautions pour assurer la sécurité de vos biens :
- Protection des accès
- Verrouillez portes et fenêtres,
- Changez vos serrures en cas de vol ou de perte de vos clés, ou si vous venez de vous installer dans un nouvel appartement,
- N’inscrivez pas votre nom et votre adresse sur le trousseau de clés,
- Evitez de laisser vos clés sous le paillasson ou dans la boîte aux lettres.


Vos biens
- Ne gardez pas chez vous d’importantes sommes d’argent,
- Répertoriez vos objets de valeur, et notez les n° de série ; faites de même pour vos carnets de chèques, vos cartes de crédits, etc.


En cas de longue absence
- Mettez en lieu sûr (à la banque, par exemple) bijoux, argenterie, valeurs et objets d’art,
- Laissez une apparence habituelle à votre appartement.
Pour cela, demandez à une personne de votre connaissance d’ouvrir et de refermer les volets chaque jour et de relever votre courrier.


Formulaire à imprimer

Le marché


Il a lieu tous les samedis matins sur la place François Mitterrand. 

Loi relative à la lutte contre les bruits de voisinage

Par arrêté du Préfet de la région Midi-Pyrénées le 23 juillet 1996 les bruits de voisinage sont réglementés. Par exemple, les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne en raison de leur intensité sonore sont réglementés à des jours et des horaires.